Qui suis-je ?

D’aussi loin que je me souvienne et sans en avoir conscience, j’étais liée à la nature très tôt dans mon enfance.
Lorsque je me retrouvais en forêt, je ressentais l’énergie de ce qui m’entourait en train de gonfler mes batteries intérieures, je sentais bien que j’étais chargée à bloc pour les jours suivants.

Aujourd’hui, je reconnecte à tout ça en conscience,
l’eau me ressource, la montagne m’appelle, le soleil me régénère, le ciel étoilé m’enivre…
☆☆☆
J’aime la vie en générale et j’ai un réel plaisir à écouter ce qui m’entoure, le monde, les gens même si ma sensibilité n’a pas toujours été facile à gérer.
☆☆☆
A l’âge de 13 ans, j’ai su ce qui allait être mon 1er métier, j’avais décidé que je serai éducatrice !


Je voulais être là pour les autres, un certain besoin de vouloir sauver le monde était en moi !
J’apprendrai plus tard que chacun se sauve lui-même et surtout pas contre son gré…

J’ai donc mené ma vie pour aller vers ce projet

et tout s’est mis en place facilement.

J’ai exercé ce métier pendant plus de 20 ans !
Il m’a amenée à rechercher toujours plus de bien-être, d’apaisement pour chaque être que j’ai accompagné.

Pendant toutes ces années, j’ai aussi beaucoup appris !
Sur moi, sur l’autre,
sur la souffrance, l’accompagnement,
sur la relation, ses enjeux,
la remise en question, la place de chacun,
sur la parentalité, ses difficultés,
sur le handicap, les maladies psychiques,
les problématiques sociales…
Dans ce métier c’est sans fin,
il n’y a pas un jour sans apprendre.

Dans ma vie personnel, même curiosité !
Une envie d’apprendre,
de comprendre les mécanismes inconscients
avec lesquels je me suis construite.
☆☆☆
A l’âge de 20 ans, j’ai commencé les allergies aux médicaments, les médecins étaient toujours bien embêtés

pour me soigner.

On fait comme on peut avec ce que l’on connaît et je ne connaissais pas grand chose…
Mon corps s’est chargé de faire mon éducation :
J’étais une championne de la somatisation !

Très tôt, on m’a parlé de pratiques non conventionnelles. J’étais sceptique au départ, je ne connaissais pas mais mon corps ne m’a pas laissé le choix que d’aller explorer ces pistes.

Je sentais bien qu’il y avait plus que le symptôme
et que ça cachait quelque chose.
C’est ce qui m’a amenée à commencer mes recherches pour comprendre et découvrir.
Je me suis donc intéressée et j’ai expérimenté

le décodage biologique, la kinésiologie, le magnétisme, la lithothérapie, la géobiologie, etc…
☆☆☆
Et c’est tout naturellement que mon cheminement m’a amenée à suivre des formations pour développer ce qui était déjà là, en moi.

A cette époque, je ne me souvenais pas et pourtant à l’âge de 15 ans, j’avais déjà observé mon père et ses baguettes de sourcier, pour trouver l’eau.
J’en ai profité pour essayer dès qu’il a eu le dos tourné et à mon grand étonnement,
les baguettes ont bougé, toutes seules !
Mais mon environnement non familial m’ayant fermée à tout ça, j’ai soigneusement rangé cet événement

dans un coin de ma mémoire

En 2013, c’est une problématique de santé et le sentiment d’avoir une 2nde vie qui m’ont reconnectée à mes besoins intérieurs, à mon désir profond.
Dès que possible, j’ai décidé d’écouter ce qui était déjà là et de commencer à me former pour arriver là où j’en suis aujourd’hui…

Chaque jour, je continue à m’ouvrir au champ des possibles,

à expérimenter, à m’informer
pour développer mes sens et mes connaissances,
pour être au plus juste lorsque je vous accompagne.

Sidonie Dauvissat